Loisirs

Les règles à respecter pour de bons accords mets et vins

Vous êtes fin gourmet ? Vous êtes adépte de grands crus ? De mets gastronomiques pointilleux ? Vous ne devez donc pas négligez les accords mets et vins pendant vos dégustations. C’est un alliage de gout et de grande cruche parfaite pour une digestion à point. Elle rendra votre expérience culinaire délicate avec ce petit truc en plus. Cependant pour atteindre ce sommet il reste indubitable de suivre quelques règles.

Les règles basiques des accords mets et vins

Les accords mets et vins sont, avant tout chose une histoire de bon sens. La première caractéristique pour réussir un alliage met et vin c’est de savoir associer le gout du met et du vin. C’est-à-dire qu’un met léger de base irait avec un vin léger et peu expressif, ou l’inverse.

L’accord horizontal est une catégorie d’alliage met et vins des plus basiques. Elle ne laisse aucune place à une erreur ou une improvisation ratée. L’accord vertical est une autre sorte de catégorie un peu différente de la précédente citée. Elle se base sur la qualité et la nature du vin. Par exemple, les vins blancs doivent être dégustés avant les vins rouges ou les vins jeunes passent en premier et les vins de reserve en second.

Les saveurs : équilibrés et d’opposition

Pour un alliage met et vin dans les plus grandes règles du raffinement, les saveurs peuvent être classées en deux grandes catégories à part entière. Il s’agit des saveurs équilibrées encore appelées saveurs combinées et les saveurs d’oppositions.

La saveur équilibrée, si c’est votre première fois en alliage met et vin, c’est la saveur la plus simple à réaliser pour vous. C’est le but principal de l’accord horizontal abordé un peu plus haut. En effet avec cette saveur vous obtenez un accord simple, mais tout à fait exquis quand les règles de mises sont réunies.

Un repas en teneur acide ou un entremets pourront être associés à un vin blanc sec et léger et un vin mousseux ou qui peut être remplacé par un champagne. Dans cette catégorie de saveur, la réussite de l’alliage se retrouve dans des caractéristiques extrêmement précises et pointilleuses du mets et des vins alliés.

La saveur d’opposition est tout à fait le contraire de la récente saveur abordée. En effet, le secret de la réussite de l’alliage repose sur les caractères très précis, mais totalement contraires les des autres. Le gout du repas diffère alors totalement du gout du vin. Ici, un alliage de choix revient souvent. C’est un vin blanc acide et un peu vif proposé sur un repas gras avec de l’huile ou fait avec de la mayonnaise.

Autres critères importants

Une saveur délicate et exquise doit mériter un vin hors pair. La qualité du vin choisi pour un alliage met et vin est un point crucial de la dégustation.Avant toute chose, il vous faut prioriser les vins de Bordeaux. Ensuite le choix de la saison ou l’occasion à laquelle l'alliage met et vin sera servi est important. Comme pendant les festivals, il faut porter la priorité sur les vins blanc ou les vins rouge plus clair.

Enfin, voilà les aspects à ne pas négliger pour un meilleur alliage mets et vin.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %