Immobilier

Calculer un loyer en loi Pinel : comment faire ?

Dans l’immobilier et particulièrement en France, il existe une loi très connue par les experts, la loi Pinel, cette dernière vous confère plusieurs avantages lors d’un achat ou location de logement et ce sous certaines conditions. Toutefois, si vous souhaitez y investir, vous devez d’abord calculer vos revenus. Mais alors une question se pose, comment calculer un loyer en loi pinel ? Suivez notre article pour ne rien rater !

Loi Pinel : Quels éléments à prendre en compte ?

Avant d’attaquer notre sujet principal, passons en revue les différents éléments que vous devez prendre en compte avant de calculer un loyer en loi pinel, ces derniers sont une constituante du prix final et pourront le faire grimper ou chuter en fonction de :

  • La zone du logement.
  • La surface habitable.
  • Les conditions du locataire.
  • Le plafonnement du loyer.

Le premier critère pris en compte lors d’un calcul de loyer en loi Pinel est la zone géographique de votre logement, ce dernier jouera un rôle concluant lors de vos calculs car il diffère d’une zone à une autre.

En second lieu, vient la surface habitable du logement, effectivement les équations ne prennent pas en considération la surface totale mais seulement celle qui est jugée habitable, en troisième lieu nous avons les ressources que possède le locataire ainsi que sa situation familiale.

En dernier lieu viens le plafonnement du loyer qui ne peut dépasser un seuil fixé par la loi et dépendant de la zone géographique.

Loi Pinel : Les zones géographiques

Nous voilà a la seconde étape de notre sujet, avant de pouvoir calculer définitivement le loyer en loi Pinel, il faut d’abord vous familiariser avec le concept des zones géographiques, en effet tout dépend de l’endroit où se trouve votre logement, cet emplacement définira plusieurs paramètres tels que le montant du plafonnement de votre loyer ou encore le montant des réductions d’impôts, ainsi, les zones géographiques sont divisées de cette façon :

  • Les zones A bis.
  • Les zones A.
  • Les zones B1.
  • Les zones B2.

En ce qui concerne les zone A bis, elles regroupent l’ensemble des villes de Paris et la petite couronne, les zones A sont les régions avoisinantes telles qu’Evry, les zones B1 sont les villes de taille moyenne telles que Marseille, Bordeaux ou Lille, les zones B2 sont les provinces et zones rurales éligibles à la loi Pinel.

Loi Pinel : Comment calculer le loyer ?

Nous arrivons au cœur de notre sujet, le calcul du loyer en loi Pinel, nous vous avons présenté les différentes variables entrant en compte dans l’équation, nous allons maintenant vous dévoiler les étapes des calculs, en l’occurrence :

  • Le calcul de la surface utile Pinel.
  • Calcul du coefficient multiplicateur.
  • Calcul du loyer plafonné.

Comme cité précédemment, la loi Pinel ne prend en compte que les surfaces habitables, pour calculer la surface utile vous devrez user de cette formule :

Surface utile = Surface habitable + 0.5 x les surfaces secondaires (telles que les balcons).

Ensuite, vous devez calculer le coefficient multiplicateur qui se présente sous cette formule :

Coefficient multiplicateur = 0.7 + 19 / la surface utile

Nous arrivons maintenant à la dernière étape concernant le calcul du loyer en loi Pinel, pour cela nous vous exposons d’abord les loyers plafonnés par zones :

  • Zone A bis : 17.43 € par m².
  • Zone A : 12.95 € par m².
  • Zone B1 : 10.44 € par m².
  • Zone B2 : 9.07 € par m².

Maintenant que vous possédez tous les paramètres de l’équation, il est temps de vous révéler la formule finale qui vous permettra de calculer votre loyer Pinel :

Loyer Pinel : loyer plafonné x le coefficient multiplicateur x la surface utile.

Afin que vous puissiez assimiler la formule précédente, prenons l’exemple suivant, vous avez un logement de 50 m² en zone B1 qui est muni d’un balcon de 4 m² votre résultat sera donc :

10.44 x 1065 x 52 = 578.17 € par mois.

En conclusion, avant de procéder à un calcul du loyer en loi Pinel, n’oubliez pas de prendre en compte tous les paramètres cités dans notre article, et procédez ensuite à vos calculs afin d’assurer un investissement rentable.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 %