Immobilier

Comment calculer la superficie d’un appartement facilement ?

Au moment de la vente, de la location ou de l’utilisation d’un appartement, on se retrouve face à la nécessité de connaître sa superficie. La question de la surface d’un logement est quelque peu délicate. En effet, elle intègre un nombre important de paramètres sur lesquels il faudrait s’attarder. Voici comment calculer la superficie d’un appartement.

Définition de la superficie d’un appartement.

La superficie d’un appartement peut se définir comme la surface totale qu’il offre à ses occupants. Au-delà de cette conception de la détermination de la superficie des logements, certaines sources légales ont donné au concept une forme un peu plus introvertie. Il s’agit de la loi Boutin et de la loi carrez. Il faut alors savoir que ces deux sources apposent leur véto sur deux points. Leurs considérations interviennent pour la conclusion des contrats de location premièrement et dans la vente et dans les cas de copropriété.

Les nuances apportées par les lois sur la superficie d’un appartement

Il faut dire que selon les critères qui sont mis en place par les lois Boutin et Carrez, la superficie d’un appartement est désignée par la surface de plancher du logement. Elle est déduite de toutes celles qui sont considérées comme accessoirement impropres à l’habitation des occupants. La superficie habitable d’un appartement est obtenue quand on a procédé au retrait des espaces comme les sous-sols, les garages, les remises, les terrasses, les balcons et tous les espaces locaux dont la hauteur est en dessous de 1,80 mètre.

Il faut alors faire la nuance de l’intégration des buanderies et des séchoirs et débarras dans la superficie habitable de l’appartement. À toutes ses parties qui servent au compartimentage de la superficie habitable viennent se greffer les cabinets d’aisances et les salles d’eau.

Comment calculer la superficie d’un appartement ?

Le procédé du calcul de la superficie d’un appartement est relativement simple. Il faut premièrement retenir l’ensemble des pièces qui sont comptabilisées dans la constitution de l’étendue de l’appartement. Une fois que l’ensemble des pièces est retenu, il faut à l’aide d’un décamètre, procéder à la mesure des dimensions de chacune d’elles. Pour obtenir la surface de chaque pièce, il faut multiplier la valeur obtenue à la mesure de la largeur par celle de la longueur. Vous aurez un résultat qui sera exprimé en mètres carrés.

C’est l’addition des résultats de cette opération réalisée dans toutes les pièces prises en compte qui donnent la superficie totale de l’appartement.

C’est selon l’usage auquel est destinée l’activité de mesure de la superficie que l’application des différentes lois est déterminée. C’est l’application circonstancielle des lois qui peut conduire les techniciens à ajouter ou exclure des pièces et des espaces dans la mesure des différentes superficies individuelles.

 

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 %